DSC00218.JPG

J'ai testé : le LoveTie de Love & Carry

57 €

100 % coton

Utilisable à partir de quelques semaines, en fonction du gabarit de bébé


Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’un meï-taï de chez Love and Carry, le LoveTie. J'ai testé le modèle Geo.

La marque le vend comme meï-taï utilisable dès la naissance, jusqu’à 15 kg. Rappelons tout de même que la limite de poids indiquée par les marques correspond simplement au test de résistance effectué en labo, et non pas au poids réel de bébé.





J'OUVRE LE COLIS



Lorsque je sors le LoveTie de sa jolie boite, il me parait déjà prêt à l’emploi, le tissu est assez souple quoiqu’assez rêche au toucher.

Comme pour tout moyen de portage neuf, un petit tour en machine et hop, le test peut commencer.


CARACTÉRISTIQUES DU LOVETIE



Le LoveTie est tissé, 100% coton, fabriqué en Ukraine. Comme je le disais plus haut, je le trouve un peu rêche, mais pas pour autant désagréable et je pense qu’il peut s’assouplir à force d’utilisation.


Le motif Geo est assez sobre et passe-partout, ce pour quoi je l’ai choisi. Des lignes blanches sur fond noir, et pour l’envers, des lignes noires sur fond gris.


La ceinture, après lavage (respectueux des recommandations de la marque soit à 40°), mesure 190 cm de long pour 7 cm de large. Elle n’est pas très large mais assez longue pour convenir à tous les gabarits. Elle est rembourrée au bas du tablier, de façon assez cartonneuse, et de ce fait, lorsque l’assise est réglée au minimum, elle « baille » (voir vidéo). A voir au portage si cela gêne ou non.


Le tablier est réglable au niveau de la largeur de l’assise et de la hauteur, par des cordons. Ceux-ci ne sont pas très pratiques car il y a des coutures sur les cordons qui gênent le passage au niveau du stop-cordon. Ceci dit, plus on utilise ce système, plus les cordons coulissent facilement. Mais ce n’est pas évident au départ. Les dimensions du tablier vont de 15 à 34 cm en largeur d’assise et de 30 à 40 cm en hauteur (toutes les dimensions données dans cet article sont après lavage). Le tablier est rembourré au niveau des genoux de bébé, pour plus de confort.


Les bretelles sont déployables, non-rembourrées, et donc assez larges. Elles mesurent environ 190cm.


Le LoveTie est pourvu d’une capuche que l’on peut accrocher aux bretelles.




(Cliquez sur l'image pour agrandir et voir les détails : réglage de l'assise, rembourrage du tablier, réglage de la hauteur, capuche et bretelles)




LE MODE D'EMPLOI


Le mode d’emploi est assez complet : on y retrouve des tutos-photos pour installer bébé sur le ventre et le dos, ainsi que des conseils et astuces.


Les tutos sont assez bien faits, les étapes bien détaillées mais la limite des tutos-photos est toujours la même : manque d’explications, notamment sur les gestes à avoir pour garantir la sécurité de bébé. Cependant, on retrouve ces infos et règles de sécurité plus loin dans le manuel et de façon assez complète également. Il est donc important de lire l’intégralité du manuel avant de se lancer dans l’installation de bébé, surtout si vous n'avez pas suivi d'atelier avec une monitrice certifiée.


Les conseils sont, eux-aussi, bien pensés : comment réduire la taille du tablier, aider au maintien de la tête, augmenter le soutien quand bébé grandi…


La marque donne aussi des recommandations pour l’entretien du porte-bébé.




JE TESTE !



N’ayant pas pu tester le LoveTie avec un petit nouveau-né, je l’ai testé avec mon poupon.


Résultat ? Je pense que ce meï-taï est effectivement utilisable assez tôt. Je ne dirais pas « à partir de la naissance » car tout dépend du gabarit de votre bébé. C’est d’ailleurs ce qui est le plus difficile lorsque vous me demandez conseil : « A partir de quand » ? Comme je l’ai écrit récemment sur les réseaux sociaux, tout est question de gabarit et de musculature dorsale de bébé lorsqu’il est question de porter autrement qu’en écharpe ou sling. En effet, il faut s’assurer que l’écart de hanche naturel de bébé est suffisant pour le passage du tablier entre les jambes et que la musculature de son dos soit suffisante elle aussi car les meï-taï ou préformés ne sont pas « sur-mesure » comme les écharpes ; et il est souvent plus difficile d’obtenir un bon maintien du dos de bébé.

Dans le cas du LoveTie, l’assise peut vraiment bien se diminuer et donc convenir assez tôt à l’écart de hanche de bébé. Le conseil de faire des voltes aux bretelles pour un meilleur maintien de la nuque est vraiment pas mal (à défaut d’avoir un réglage à cordon à ce niveau là), et le réglage de la hauteur du tablier peut permettre de créer des lignes de tension pour un maintien correct du dos de bébé.

Seul bémol selon moi : la difficulté à faire glisser les cordons de réglage (à cause des coutures, comme dit plus haut) ce qui rend périlleux le réglage de la hauteur du tablier une fois bébé installé. Ce qui est dommage selon moi car c'est lorsque bébé est installé que l'on peut resserrer et s'adapter au mieux à sa morphologie (dans l'idée d'un serrage pli par pli en écharpe). On peut toujours faire les réglages de la hauteur du tablier avant d’installer bébé, mais du coup ce sera encore moins « sur-mesure ».

Enfin, après test, la ceinture qui baille n’est pas gênante du tout pour le portage et la sécurité.



J’ai également pu tester ce LoveTie avec ma fille Louisa, bambin de 75-80 cm pour 10kg environ.


Nous avons fait une petite balade, Louisa au dos, et le portage était confortable. Je n’ai pas senti de tension particulière sur mes épaules. Cependant, j’étais plus confortable en finition sac à dos, plutôt que poitrine. J'ai également testé la finition qu'ils proposent dans le mode d'emploi pour un portage dos : assez confortable mais testé avec un poupon gabarit bambin, qui ne gigote donc pas beaucoup ;-)

La taille du LoveTie, réglé au maximum, convenait bien au gabarit de Louisa. Je pense cependant que ce meï-taï sera trop petit pour un bambin plus grand.






ALORS, MON AVIS ?



Enfin, mon avis ?


C’est un bon rapport qualité prix. Ce meï-taï est à petit prix, confortable même avec un bambin (rappelons que le confort est propre à chacun, je vous livre ici mon ressenti personnel). Et avec quelques astuces et réglages, il pourra convenir assez tôt pour un petit bébé, en fonction bien sûr de sa morphologie plus que de son âge.


Le tissu est facile à nouer. Il est assez dense, épais et donc tiendra peut-être un peu chaud l’été, mais ce n’est qu’un détail et une hypothèse, l’ayant testé par temps assez doux.


J’aime les bretelles déployables et l’absence de rembourrage n‘a pas nuit à mon confort.


Le seul gros bémol, selon moi, est la difficulté à effectuer les réglages à cause des coutures sur les cordons, les empêchant de glisser correctement dans les stop-cordons. Ca nuit beaucoup à la facilité et rapidité d’utilisation que l’on espère du meï-taï.


Enfin, le mode d’emploi ne précise pas qu’un portage coté est possible. Je n’y vois pour autant pas d’inconvénient, même si je ne suis pas une grande fan du portage hanche en meï-taï, pas assez confortable et trop compliqué à mon goût.










© 2020 PAR L'ATELIER NOUAGE - PORTAGE PHYSIOLOGIQUE

lateliernouage@gmail.com   |   Cher, France  |   Mentions légales

  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now